Les fabricants Garnier-Thiebaut et Lemaitre Demeestère parient sur l’intelligence artificielle

Le fabricant de linge de maison vosgien Garnier-Thiebaut et le fabricant de tissus en Lin Lemaitre Demeestère sont agréés France terre textile. Tous deux sont convaincus que l’intelligence artificielle peut être une solution pour transformer les données en valeur. C’est pourquoi ils ont candidaté, parmi plus d’une vingtaine d’autres projets, pour faire partie du programme TEX-ia.

Le 30 janvier dernier, le Réseau Innovation Immatérielle pour l’Industrie et le Pôle Européen de la Transition Numérique et écologique, co-porteurs du programme, ont révélé les 5 projets retenus, parmi lesquels ceux de Garnier-Thiebaut et Lemaitre Demeestère.

Qu’est ce que le programme TEX-ia ?

TEX-IA est un programme destiné à démontrer comment l’Intelligence Artificielle peut nourrir la compétitivité des filières mode et textile. Il est porté par le R3iLab (voir ci-dessous) en partenariat avec Cap Digital (pôle européen de la transition numérique et écologique) et soutenu par la Direction Générale des Entreprises.

Le programme vise à soutenir 4 à 5 projets d’intégration innovante de l’iA au sein d’entreprises textiles françaises. Ces projets doivent être montés sous forme de binôme entre des PME textiles et des fournisseurs de technologies pas ou peu présentes dans la filière. Leur but commun est de développer des outils de service exploitables directement par les industriels.

Ce programme répond à un double objectif lié aux enjeux de l’intelligence artificielle. D’abord, il doit permettre aux participants de procéder à des expérimentations directes. Ensuite, il doit stimuler l’ensemble de l’industrie textile pour qu’elle se positionne vers de nouveaux marchés en développant des services ou produits.

Le projet Lemaitre Demeestère x HeuriTech

Le fabricant français de tissus en Lin, implanté dans le Nord à Halluin, va s’appuyer sur la plateforme prédictive HeuriTech pour adapter sa production en fonction des tendances décelées par la plateforme.

Identifiées via les visuels publiés sur les réseaux sociaux (Instagram et Weibo (site chinois de microblogage)), les prédictions de tendance pourront permettre à Lemaitre Demeestère d’anticiper les besoins de ses clients, d’optimiser l’assortiment de tissus, ou de limiter les risques liés à la production de ses collections.

Déjà utilisée par les plus grandes marques de mode, Heuritech capte les signaux précoces émis par les influenceurs et les consommateurs et lui applique un algorithme exclusif. La plateforme promet un réel impact commercial (augmentation du chiffre d’affaires, diminution des stocks et augmentation des ventes nettes).

Le projet Garnier-Thiebaut x Braincube

Le fabricant français de linge de maison Garnier-Thiebaut a, quant à lui, déposé un dossier de Manufacturing Intellligence auprès du R3iLab. Il a choisi de s’allier à Braincube pour apprendre à produire intelligemment en augmentant ses connaissances. Il veut comprendre comment répéter ce qui marche plutôt que d’expliquer ce qui ne marche pas.

Son objectif en effet, à travers ce projet est d’aller un cran plus loin dans la maîtrise de son process industriel en exploitant la masse considérable de données (NDLR : le fabricant est intégré en teinture fils, tissage, ennoblissement et confection) qu’il brasse chaque jour. Pour cela, Braincube apporte son expertise de la Edge Factory Box, pour collecter, formater et exploiter les données en conditions réelles de production.

Qu’est ce que le R3iLab ?

Le R3iLab (Réseau Innovation Immatérielle au service de l’Industrie) est un réseau destiné aux chef d’entreprises du textile, de la mode et des industries créatives. Il a pour objectif de promouvoir et rendre accessible l’innovation, notamment immatérielle, dans l’industrie.

Ce mouvement est piloté par des industriels et destiné à des industriels. Il met en place, anime et organise un certain nombre d’actions et de projets destinés à faciliter l’innovation au sein des entreprises.