Les tissus français qui isolent et absorbent les bruits

Le bruit est devenu l’une des sources bien connues de stress, de déconcentration (20% environ) et d’accidents et d’inconfort.

En France, des entreprises fabriquent des tissus techniques pour améliorer le confort acoustique dans les maisons, les bureaux, les lieux accueillant du public.

Ces textiles agissent dans 2 domaines : l’isolation acoustique et l’absorption acoustique.

L’absorption acoustique

L’absorption acoustique réduit la réflexion des ondes sonores d’une pièce à une autre évite de transmettre les bruits d’une pièce à l’autre

Utilisée en toile tendues (au plafond souvent), en voile suspendu (stores par exemple) ou en revêtement de sol, la technique d’absorption acoustique par des tissus a révélé depuis de nombreuses années son efficacité.

L’entreprise Clipso (en Alsace) fabrique dans son atelier des plafonds et murs tendus à base de mailles en polyester enduites de polyuréthane.

Mermet (en Indre) tisse dans son atelier des tissus en fibres de verre enduites.

 

Bien plus sains que les laines de roche, ces tissus d’absorption acoustiques présentent l’avantage d’être sains (pas d’inhalation, pas de présence de plomb), confortables (les tissus ne constituent pas une barrière thermique, l’atmosphère reste donc saine) et adaptables à tout type d’architecture.

Isolation phonique

L’isolation phonique évite de transmettre les bruits d’une pièce à une autre

L’isolation phonique des sols passe bien souvent par la moquette. Un plancher qui craque, des talons qui claquent, des bruits de chocs soudains provoquent cet agacement phonique qui se transforme en stress.

Les moquettes peuvent isoler de ces bruits en les amortissant. En plus d’être efficaces, les moquettes sont moins glissantes que les sols carrelés et plus chaleureuses. Grâce aux teintes et motifs, elles apportent également une touche lumineuse et décorative à un intérieur.

Et en la matière, le fabricant français Balsan fait figure de spécialiste.