Quand le slip devient un textile technique

Tricotage Toulousain a présenté lors du forum MidiSilverEco le 12 avril dernier sa nouvelle collection de slips pour seniors.

Présentation de ces textiles qui sont plus techniques qu’ils n’en ont l’air.

Des slips fabriqués en France par Textiles Techniques du Midi

L’histoire commence en 2012 avec le rachat par Tricotage Toulousain de la société Tissage Techniques du Midi. Benoît Etchepare, directeur général explique avoir été alors sensibilisé à l’intérêt de la Silver Economie par l’Institut Français Textile Habillement. Profitant des nouvelles matières de la filiale nouvellement rachetée, l’entreprise met au point une nouvelle collection : Benefactor.

La technicité de l’aéronautique au service de la fabrication de sous-vêtements pour seniors

Concrètement, ces sous-vêtements répondent à 4 problématiques majeures des seniors :

La diminution de la masse musculaire

Les personnes âgées ressentent des difficultés à enfiler, leurs maillots de corps, leurs T-shirt car lever les bras ou plier les jambes est un véritable effort physique qui provoque beaucoup de douleurs.

Grâce à un système d’aimants détachables, les maillots de corps peuvent être enfilés par le bas.

 

La multiplication des chutes

L’âge a également des effets sur l’équilibre et les chutes sont de plus en plus fréquentes. Pour éviter les fractures du col du fémur, Tissage Textile du Midi a transféré sa méthode de tissage pour les planchers d’avions sur des coussinets textiles imprimés en 3D. Plus agréables et légers que des matériaux antichocs en plastiques par exemple, ces coussinets viennent renforcer les hanches des boxers et ainsi protègent les os fragiles.

 

La prolifération des microbes

Les bactéries se développent facilement dans le tissu. Or, lorsque les personnes âgées se rendent à l’hôpital ou en maison de retraite, elles augmentent leur exposition aux microbes. Pour empêcher la prolifération des bactéries, le tricotage toulousain a créé des sous-vêtements, tissés avec des fils de coton mélangés à des fils d’argent. Les bactéries, telles que le staphylocoque doré, sont ainsi stoppées par l’action des fils d’argent.

 

La régulation thermique

Pour permettre aux seniors d’avoir chaud tout en n’étant pas gêné par la transpiration, l’entreprise a également mis au point toute une gamme de maillots de corps à base de laine mérinos.

Cette ligne de vêtements sera en commercialisation à partir de mai sur une zone test allant de Bordeaux à Marseille. Il faudra compter environ 85€ pour un sous-vêtement anti-bactérien. Un prix élevé, mais pas tant que cela, quand on tient compte de la technicité du produit et de sa fabrication française !

Commercialisant ses sous-vêtements sous la marque Benefactor, l’entreprise toulousaine compte sur les pharmacies et points de vente de matériel médical pour recommander et distribuer ses articles.

Vous trouverez plus dinformations dans l’article :

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/08/2320739-quand-les-tissus-industriels-se-transforment-en-slips-seniors.html