Textiles intelligents : cityzen science le leader français

Aujourd’hui les textiles intelligents sont partout : sport, aéronautique, mode… Et la France n’est pas en reste pour les fabriquer. Grâce à ses savoir-faire en tissus techniques et en microélectronique, elle dispose d’atouts sérieux pour concurrencer l’Allemagne et les Etats-unis, les deux leaders du marché.

Le D-shirt

Premier exemple de textile intelligent mis au point par des français : le D-Shirt. Initié par l’équipe de la start-up Cityzen Sciences, le D-shirt (Digital Shirt) a fait l’objet de deux années de recherches avant d’être enfin fabriqué et de multiples éloges lors des CES à Las Vegas.

Ce D-shirt a pour but de de suivre en temps réel ou en différé depuis un smartphone un certain nombre d’indicateurs. Par exemple, il est doté de capteurs cardiaques, de vitesse, de température, d’hydratation, d’activité électrodermale, et d’un GPS.

Reportage de TF1 le textile français pionnier dans le textile intelligent

L’oreiller connecté

La technologie mise au point par Cityzen Sciences, a également séduit la marque Advanza, qui a présenté en mars dernier l’oreiller iX21 smartpillow.

Grâce à ses capteurs, cet oreiller enregistre les mouvements, les bruits venant perturber le sommeil. Agrémenté d’un vibreur, cet oreiller est capable de réveiller son utilisateur au moment le plus opportun, et d’analyser les cycles du sommeil.

Améliorer le quotidien des utilisateurs connectés

Mais pour la start-up, l’objectif n’est pas de créer une technologie disruptive. Non, elle remet l’utilisateur au centre de la réflexion et préfère mettre au point des textiles connectés qui sont utiles et utilisables.

Pour Jean-Luc ERRANT, le co-fondateur de Cityzen Sciences, il est inutile de fabriquer un vêtement bardé de capteurs si ce dernier est inconfortable. Il faut penser à ce que fait l’utilisateur, sa pratique et son utilisation avant de créer un textile connecté. Il continue de mettre au point des procédés permettant d’intégrer des capteurs à des tissus en se basant sur une nouvelle tendance émergente de consommation : le « quantified self ». Car pour lui, « les données sont au cœur de l’offre de valeur. »

Création de la marque Smoozi

A l’image d’Intel qui avait créé en son temps le logo « Intel inside » permettant d’assurer à l’utilisateur que la technologie d’Intel était bien embarquée dans le processeur, Cityzen Sciences a récemment lancé sa marque Smoozi.

La marque s’appuie sur les valeurs de Cityzen Sciences et garantit :

  • à la marque : un process industriel fiable et une intégration textile de qualité
  • aux utilisateurs finaux : précision et fiabilité des données

Cet article est issu d’informations regroupées d’après les articles :

https://www.inpi.fr/fr/innovation-la-galerie/talents/citizen-sciences-champion-francais-du-textile-connecte