Un tissu atténuateur d’ondes fabriqué en Alsace

L’entreprise SENFA, basée à Sélestat en Alsace a mis au point un procédé permettant à ses tissus enduits d’atténuer les ondes électromagnétiques. Présentation de cette entreprise dont le cœur de métier est l’enduction mais qui s’est complètement métamorphosée ces dernières années.

L'entreprise SENFA inaugure une ligne de production de 5 mètres de laize

Investir et innover en France 

Alors qu’elle inaugurait le 27 novembre dernier son tout nouvel outil de production pour enduire des tissus d’une largeur de 5 mètres, l’entreprise a également été primée lors du Trophée Alsace innovation. Passant de l’enduction des cols de chemise à la fabrication de tissus techniques innovants, on peut dire que l’entreprise (qui fait partie du groupe Chargeurs) a fait en 10 ans un bon dans le futur.

Et aujourd’hui avec l’entrée en phase d’industrialisation de son tissu nommé « Estompe », c’est deux ans de recherche et développement qui sont récompensés. L’entreprise de 80 salariés avance un chiffre d’affaires prévisionnel de deux millions d’Euros pour la fabrication de ce tissu atténuateur d’ondes.

Un tissu atténuateur d'ondes fabriqué par Senfa
Un tissu atténuateur d'ondes fabriqué par Senfa

Le Tissu Estompe atténue les ondes

Concrètement, ce tissu est imprimé sur une ou 2 de ses faces avec de l’encre à base d’argent via différents motifs. Selon le motif reproduit, il est possible d’atténuer des ondes Wi-fi ou des ondes GSM. Il peut en plus être agrémenté d’autres fonctionnalités (non-feu, occultant…) laissant présager une multitude de combinaisons et d’applications (dans les cinémas, les salles de concert, pour empêcher les téléphones de recevoir des appels, les bureaux ministériels pour empêcher les écoutes téléphoniques…).

Mis au point en partenariat avec l’IFTH, ce principe repose sur un brevet pour la reproduction des motifs détenu par le CTP de Grenoble et sur la capacité du tissu à être souple et de ne pas nécessiter de structure métallique.

Dans des pays comme l’Allemagne, la Russie, l’Angleterre ou la Suède, certaines ondes électromagnétiques sont clairement identifiées comme potentiellement néfastes pour la santé. L’entreprise escompte une croissance rapide de sa production pour répondre à la demande internationale.

Coté français, le tissu devrait être disponible au prix d’environ 50€ du mètre via les poseurs de plafonds et revêtements muraux tendus tels que Barrisol.