Pétition contre la fermeture du Musée des Arts Déco de Lyon

Une collection qui regroupe près de 2,5 million de pièces venant du monde entier, 4500 années d’histoire du textile retracées. Le musée des tissus et des Arts Décoratifs de Lyon est menacé de fermeture.

Un fleuron en péril

Alors que tout le monde s’accorde sur la splendeur des pièces présentées dans le Musée, alors que plus de 80 000 personnes viennent visiter chaque année le Musée, aucun des principaux acteurs concernés n’a accepté de prendre le relais.

Il y a un an déjà, son propriétaire, la CCI de Lyon lançait une alerte : « nous n’avons plus les moyens d’assurer seuls l’avenir du Musée ; pourtant nous y sommes très attachés ». Car en effet, la CCI de Lyon consacre chaque année près de 1,7 millions d’Euros à son musée, sur un budget global de 2,5 millions d’Euros.

Trouver une solution financière rapidement

En 3 ans, le Gouvernement a diminué les ressources de la chambre consulaire de 38%. Elle doit également faire face à des dépenses imprévues et participer à l’effort financier demandé par le Gouvernement et économiser de 3 millions d’Euros de fonctionnement. Dans ce contexte, Emmanuel IMBERTON, président de la CCI ne voit pas comment le musée pourra continuer à ouvrir ses portes sans fonds propres.

Pour l’heure, l’Etat et les collectivités locales n’entendent pas répondre favorablement au cri de la CCI.  « A moins que l’état ne s’engage, la Métropole n’investissera pas ».

En attendant, une réunion de la dernière chance est prévue en janvier 2016, grâce à l’engagement d Michel DELPUECH.

Faute de solutions, le musée fermera ses portes en mars 2016.

Contre cette adversité, le collectionneur Daniel FRUMAN a lancé une pétition pour sensibiliser le Ministère de la Culture. Rapidement relayée par les fédérations textiles et notamment Union des Industries Textiles de Rhône-Alpes), la pétition a déjà reçu plus de NN signatures de plus de 50 pays. Au-delà des aspects financiers, une communauté de soutien s’est créée autour du musée pour sauvegarder les « racines lyonnaises », cet « ambassadeur de la métropole dans le monde »

Alors pour faire bouger la ligne, démontrer au Ministère de la Culture votre attachement au Patrimoine textile français, signez la pétition sur change.org.