Ils sont la troisième ligne, ceux qui participent, dans l’ombre, à l’effort de guerre pour lutter contre le COVID-19.

Dans l’ombre, ils contribuent à alimenter notre industrie, les hôpitaux, les pompes funèbres… Découvrez ces producteurs textiles français qui continuent de produire en France pour venir en aide aux premières lignes :

Témoignages des producteurs textiles en Alsace qui se mobilisent :

Alina Textiles ourdissage et tissage à façon en France

Alina Textiles

Témoignage de Max ARNAUD, gérant :

« Alina Textile distribue gracieusement les tissus destinés initialement à confectionner ses torchons (NDLR : vendus sous la Marque Dresseur de Tables). Ce sont des tissus en coton, que nous livrons, par nous-mêmes, aux couturiers et couturières qui souhaitent confectionner des masques simples (non homologués FFP2). 

Je pars, là dans quelques minutes, pour une livraison sur Valence. »

 

 Le problème le plus délicat que nous rencontrons actuellement, c’est la livraison des marchandises aux ateliers, et, lorsque nous devrons nous réapprovisionner, le fret entre les différentes usines (NDLR : de tissage et d’ennoblissement)« 

Ennoblissement français

Teinture et Apprêts de la Trambouze (TAT)

Témoignage de Véronique JACQUET, directrice :

« dès la semaine dernière nous avons adapté l’organisation de l’entreprise pour pouvoir laver ou teindre en URGENCE des fils et des tissus qui ont ensuite été livrés aux tisseurs, tricoteurs et confectionneurs qui fabriquent des masques.

Nos équipes techniques, en liaison avec les bureaux de création, grâce à leur réactivité et à leur esprit d’innovation, ont permis la mise au point de nouveaux modèles de masques qui viennent d’être envoyés à la DGA pour homologation et/ou validation. 

L’effondrement du carnet de commandes nous a contraints à fermer complètement le site industriel de TAT à Sevelinges depuis vendredi 20 mars 2020 au soir. Hormis des mini équipes d’urgence qui reviennent ponctuellement, si besoin, pour alimenter la chaîne de solidarité pour approvisionner les ateliers de confection en tissus pour masques de protection, la quasi totalité de notre personnel a été mis en chômage partiel forcé. .

Par ailleurs, notre entreprise possédait un stock d’environ 20 cartons de 200 masques qui dataient du précédent épisode de grippe H1N1. Nous avons dès la semaine dernière commencé à distribuer ce stock aux personnels soignants prioritaires ( hôpitaux, infirmières,…). Actuellement, nous restons en contact avec les acteurs des collectivités locales pour continuer de tenir à disposition le solde du stock disponible.

Dans cette épreuve que traverse notre pays, espérons que la solidarité et l’esprit de service permettront à tous de se relever « grandis », le plus rapidement possible« 

Fabricant français de tissus "Jacquard"

Les tissages de Charlieu

Témoignage de Eric BOEL, PDG :

« A la suite d’une demande pressante d’une entreprise agroalimentaire en pénurie de masque, nous avons réalisé un premier prototype de masque lavable 2 couches vendredi 13 mars 2020. Nous avons proposé notre aide sur les réseaux sociaux dimanche 15 mars avec un buzz inattendu.

Lundi dernier, nous avons fait passé à la DGA (direction générale de l’armement) nos premiers prototypes à la
demande de notre pôle de compétitivité Techtera et de la DGE (direction générale des entreprises) et avons reçu un accueil très favorable, tant sur le produit lui-même que sur notre capacité à mettre en oeuvre une production importante très rapidement (100 000 masques /jour).

Nos équipes ont finalisé la mise au point d’un masque 3 couches dans la foulée : une couche externe en polyester coton, une couche interne en polyester gonflant, et une couche contre le visage en polyester coton, ces 3 couches sont tissées directement sur le métier et permettent après lavage d’avoir un tissu multicouche d’une épaisseur de 5 à 6 mm. Nous avons envoyé ces prototypes à la DGA qui teste de nombreuses propositions venant de toute l’industrie textile française qui se mobilise activement.

Lundi, des appels de détresse nous proviennent de toute part : des hôpitaux, maisons de retraite, cliniques, pharmacies, pompiers, entreprises de production, supermarchés etc… du ministère de la santé , préfecture, Régions, des collectivités etc… nous demandent instamment de leur livrer des masques car ils sont en pénurie ou vont l’être incessamment.

Sans attendre un feu vert qui risque de prendre plusieurs jours, nous avons donc décidé en notre âme et conscience de dépanner le plus de monde possible et pour ce faire, nous avons organisé la production industrielle dès mardi 17 mars . Nos masques sont une alternative à l’absence de masque ou aux masques réalisés soi-même, souvent par les équipes médicales elle-même ; ils ne se substituent pas aux masques normalisés. »

Témoignages des producteurs textiles du Nord qui se mobilisent :

Fabricant français de vêtements d'image

L’Ascenseur Confection

Témoignage de Anna MORTON, directrice :

« Nous fabriquons usuellement des vêtements de travail. A aujourd’hui, nous avons mobilisé 100% de notre confection industrielle afin de réaliser des masques simples.

Nous avons également les compétences pour la réalisation de blouses / vestes / pantalons de travail pour le personnel de santé qui pourrait en avoir besoin. Cependant, cela reste à voir avec les quantités / délais, car en ce moment toutes nos mécaniciennes de confection sont affectées à la production de masques.

Vive le textile Français ! J’espère que cette crise changera la façon dont notre industrie est vue/perçue par notre gouvernement et nos compatriotes. »

Fabricant français de broderie et d'impression à Cambrai dans le Nord

Cambrai Broderie et Impression

Témoignage de Sébastien DESOLLE, gérant :

« Grâce à notre imprimante 3D, nous réalisons des visières porte film pour équiper des alternatives aux masques pour les soignants.  »

Témoignages des producteurs textiles en Champagne Ardenne qui se mobilisent :

Bugis-agréée-France-terre-textile-en-Troyes-Champagne

Bugis

Témoignage de Bruno NAHAN, PDG :

« Nous sommes encore en activité pour le moment. Nous disposons de 96 métiers à tricoter, essentiellement circulaires, simple ou double fontures pour fabriquer des mailles jersey, molleton, matelassé, milano, ottoman, bouclettes, piqué, etc. Jauge 07 à 28, 1 à 30 pouces. Nous avons encore du stock en fils coton et PES (titrages basiques) et sommes donc capables de produire, notamment du matelassé et du molleton qui semblent être les + adaptés pour réaliser des masques simples triple couches. »

Témoignages des producteurs textiles des Vosges qui se mobilisent :

Fabricant français de linge de maison

Garnier-Thiebaut

Témoignage de Paul DE MONTCLOS, PDG :

« En cours »

Fabricant français de linge de lit

Tissus Gisèle

Témoignage de Eddy CHEVRIER, directeur :

« En cours »

Confection, broderie, impression par transfert sérigraphique

Tissage de la Courbe

Témoignage de Eric TORRENT, gérant :

« En cours »