L’humour tendre et le trait vif pour les nouveaux torchons de Dresseur de tables

Nous avons profité du salon MiF Expo (le salon des produits fabriqués en France), pour aller à la rencontre de Nicolas et Max de la marque Dresseurs de table pour leur demander de vous présenter leur marque et la nouvelle collection de linge de cuisine (labellisée France terre textile) fraîchement sortie d’usine.

Extrait : « Au-delà d’un lieu de production, la fabrication française, c’est avant tout une façon de penser et de repenser l’avenir ! ».

Il y a des produits à qui l’on fabrique une histoire et il y a ceux qui naissent d’une véritable histoire…

Originaire de la Drôme et bercé dans un univers familial empreint de textile, Max ARNAUD choisit le tissu par coup de coeur, en découvrant l’école des tissus de Lyon.

A la fin des années 1990, il démarre l’aventure entrepreneuriale avec Alina Textiles dont l’activité sera l’ourdissage et le tissage à façon. En 2005, il transfère les métiers et l’ourdissoir à Romans sur Isère.

Face aux crises successives de 2008-2009 et 2012-2013, le dirigeant décide en 2016 de créer sa propre marque Dresseur de tables, dédiée à un linge de table made in France, fabriqué en circuit-court. Au commencement, la collection était composée de serviettes de cuisine, et au fur et à mesure des années, la marque a étoffé sa gamme avec des tabliers, des maniques, puis des nappes, des chemins de table et des serviettes de table…

S’appuyant sur le potentiel textile de la région, Max ARNAUD suit sa ligne directrice : « tout produire en France ». Pour cela, il fait appel à des confrères de proximité (à moins de 150 km de Romans) pour l’ennoblissement, la confection et la vignette de composition qu’il ne peut faire en interne et obtient le label France terre textile pour tous ses produits. Il confie à Christophe BERNARD, journaliste chez France Bleu Drôme Ardèche que « au-delà du lieu de production, fabriquer localement, c’est soutenir l’emploi local et voter en faveur d’une production textile responsable et écologique. C’est une façon de penser et repenser l’avenir !

Une nouvelle collection de serviettes de table très personnelle, inspirée des goûts et des traits de personnalité du dirigeant

Charmé par les illustrations du Drômois Roger BLACHON, dessinateur pour l’Equipe Magazine et Okapi, Max ARNAUD a lancé pour le salon MiF Expo une collection capsule de 5 modèles de serviettes de cuisine imprimées à l’humour tendre et au trait vif et coloré, dessinés par une illustratrice rencontrée lors du concours Textile Addict auquel la marque a participé l’année dernière.

A la façon des bandes dessinées, les illustrations imprimées dépeignent des situations coquasses ou rigolotes qui pourraient arriver lors d’un repas, le plus souvent dans un restaurant. Vendues au tarif de 12,50€, ces serviettes de cuisine (pour ne pas les appeler des torchons, tellement elles sont belles) ont rencontré un vif succès auprès de la clientèle du salon MiF Expo puisqu’à la fin du salon, il n’en restait plus une !!

Les drômois pourront retrouver ces torchons dans la boutique éphémère de Dresseur de Tables à Romans-sur-Isère, du 30 novembre au 24 Décembre, dans la cadre de l’opération « redynamiser le centre ville » à laquelle la marque participe.